Le Japon, sa gastronomie, sa culture, son histoire, ses légendes… et les ninjas ! VR Dojo Ninja nous promet ainsi de vivre l’expérience dont rêvent beaucoup de touristes en visite au Japon : devenir un ninja pendant quelques heures. L’expérience est d’ailleurs exclusivement réservée aux étrangers – ce qui est un peu bizarre. Nous allons apprendre l’art du sabre, du shuriken, auprès de grands maitres ninja. Plutôt stylé non ? C’est parti !

L’expérience :

L’expérience dure environ 1h30 à 2 heures. Dans un premier temps, on nous prépare : tenue, pose photo, brève introduction à l’univers des ninja.

VR Dojo ninja
Les élèves et les instructeurs. Credits : VR Dojo Ninja

Puis nous montons dans la salle d’instruction, là où nous serons véritablement formés. Nos maitres ninjas nous entrainent à quatre arts : l’esquive, le katana, le shuriken et la magie.

Notre entrainement se termine par la lutte contre des esprits maléfiques en réalité virtuelle. C’est l’opportunité de voir si l’entrainement a porté ses fruits !

Après cette séance sportive, on redescend pour ré-enfiler nos vêtements, et partir avec notre certificat de ninja !

Certificat VR dojo ninja
Notre certificat de ninja

Ce qu’on a aimé :

La fluidité du parcours :

Nous sommes accueillis dans un espace légèrement caché : la porte est dissimulée. On entre dans un beau dojo. On prend d’abord nos noms et on nous installe à des places préparées sur le tatami. Nous avons chacun une boite laquée dans laquelle se trouve notre super tenue de ninja. Jane nous explique ensuite comment enfiler notre tenue, étape par étape. Il y a beaucoup de nœuds à faire ! Et encore, nous avons une version simplifiée. Nous avons également une pochette spéciale pour pouvoir ranger nos téléphones – indispensable pour pouvoir prendre des photos ! D’ailleurs, nous avons plusieurs spots photos : Jane est là pour nous photographier dans nos nouvelles tenues dans le dojo avec des accessoires.

Il est maintenant l’heure d’aller dans notre salle d’entrainement. Mais les ninjas ne se déplacent pas comme tout le monde : la salle est fermée, comment sortir ? De nombreuses portes étaient en fait dissimulées dans des faux murs. Là aussi c’est stylé, et nous sommes encouragés à nous filmer.

On monte à l’étage, on nous passe un film qui nous explique pourquoi nous avons été choisis, et notre rôle : combattre des esprits venus d’entre les morts, qui sont invisibles à l’œil nu (mais visibles avec un nouveau dispositif technologique…. La réalité virtuelle !).  Nos maitres ninja débarquent soudainement d’une trappe cachée. Entrée réussie ! Ils nous entrainent ensuite pendant une heure à quatre arts ninja : l’esquive, le katana, le shuriken et la magie. On s’entraine à faire des mouvements, avec un réalisme assez inégal, entre du lancer de shuriken sur une cible à l’invocation du feu qui ne fait rien tant que nous ne sommes pas dans le jeu en réalité virtuelle…

Cet entrainement nous prépare donc pour la lutte contre les mauvais esprits : c’est maintenant l’heure de passer aux choses sérieuses ! Nous passons à tour de rôle dans le jeu, assez difficile en fin de compte ! Nous pouvons utiliser les quatre arts que nous avons répétés sans casque pour combattre nos ennemis. Le boss est difficile !

La fusion entre la réalité virtuelle et les activités physiques :

L’expérience en tout dure près de deux heures, mais la grande majorité des activités se font sans réalité virtuelle. Tel un boss de fin, le jeu en réalité virtuel est un moyen de valider nos acquis. La technologie s’intègre au bon moment dans le parcours et fait sens ! Elle peut provoquer le petit effet wahou de fin d’expériences, pour ceux qui n’ont jamais expérimentés ce type d’expériences.

L’expérience collective :

L’équipe qui nous accompagne fait en sorte de faire participer tout le monde, tout le temps. En particulier la réalité virtuelle est une activité qui peut vite être solitaire ! Or ici ils font en sorte que celui qui regarde l’autre jouer s’amuse aussi, donne des indices, le soutienne etc.

VR Dojo ninja
Kawai x ninja

Ce qu’on a moins aimé :

Des détails qui laissent à désirer :

L’expérience représente un certain budget – à partir de 55 euros par personne. Nous avons donc des attentes relativement élevées en terme de mise en scène, et si certains éléments sont réussis (le dojo, les costumes etc.), d’autres le sont beaucoup moins.

Par exemple le sabre avec lequel on s’entraine n’est qu’un manche. Difficile de se prendre au sérieux lors de l’entrainement au katana donc. La réalisation de la vidéo d’introduction est légère. C’est assez amateur. Le nombre d’activité est en fait assez limité au regard du temps consacré… et cela ne va pas chercher très loin.

Enfin, en tant que fan de ninja, le manque de profondeur d’informations historiques sur les ninjas est un peu frustrant. C’est une expérience de divertissement plus que d’apprentissage, mais on pourrait aller plus loin !

On peut prendre de nombreuses photos pendant l’expérience !

C’est un ensemble d’éléments qui, mis bout à bout, cassent l’immersion et donne l’impression d’une expérience attrape touriste… renforcé d’ailleurs par le second point ci dessous.

Le marketing agressif pour les réseaux sociaux :

Le lieu a ouvert récemment et a donc besoin de se faire connaître. On sait l’importance d’une bonne note sur tripadvisor pour être visité ! Mais l’équipe insiste à plusieurs reprise sur le partage sur les réseaux sociaux, facebook, instagram, tripadvisor… Et nous fait même promettre d’écrire des bons commentaires. C’est un peu, beaucoup, lourd !

Ce qu’on en retient :

Si la réalité virtuelle est intégrée dans un parcours utilisateur, elle doit arriver de manière naturelle. Ici, elle est justifiée (les fantômes ne sont visibles que grâce à cette technologie), et les mouvements que nous répétons pendant l’entrainement servent au jeu final.

VR dojo ninja
On met nos apprentissages à execution

VR Dojo ninja a ouvert il y a quelques mois, et nous sommes curieux de savoir cet espace va bien fonctionner, en particulier face à la concurrence importante d’activités à faire à Tokyo. Car la ville regorge de musées, de temples, de quartiers à visiter de boutiques invraisemblables à tester. Il nous parait compliqué de prendre le temps (et le budget) pour participer à l’expérience VR dojo ninja !

Par ailleurs, pour chaque groupe il y a 3 opérateurs, peu importe le nombre de participants, ce semble beaucoup, et difficilement soutenable !

Pour en savoir plus sur VR Dojo Ninja :

Adresse : 2-15-15 Takehashi Bld., Uchikanda,
Chiyoda-ku, Tokyo 101-0047, Japan

Tarif : à partir de 6500 yen par personne

Site internet : https://vr-ninja.jp/

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter !

Laisser un commentaire