Vous passez à marche forcée dans la digitalisation de vos évènements ? Vous en avez vous-mêmes testés pendant ces derniers mois… et la conclusion était implacable : tous les webinaires, évènement, rediffusions, découvertes, visites, ateliers en ligne, étaient une version dégradée, frustrante des évènements prévus « en physique ».

Mais si ce n’était pas une fatalité ?

Les arts immersifs se sont aussi pour beaucoup réinventés ces derniers mois, et ont adapté les modalités d’interaction avec leur public, soudainement éloigné. De nombreux créateurs ont testé et inventé de nouvelles façons d’interagir avec leur public à distance, et peuvent être des sources d’inspiration pour votre évènement !

Engager le public de votre évènement

Nous sommes tous d’accord : derrière un écran, nous sommes moins engagés que dans un évènement présentiels. Lors d’une présentation en physique, notre esprit a déjà tendance à se balader ailleurs ou sur notre téléphone. Lorsque nous sommes derrière notre écran, notre attention est encore moins présente !

Quelle inspiration des expériences immersives pour votre évènement ?

Elles donnent un rôle au participant…

Chacun a son objectif à remplir ! Le temps de l’expérience, vous devenez une princesse à la cour de Marie-Antoinette, un enquêteur connecté, un juré… Par exemple dans Pandora Network, vous rejoignez un réseau international secret d’enquêteurs, et vous avez une semaine pour résoudre un mystérieux assassinat. L’équipe d’agents “sur le terrain” partagent sur le groupe facebook secret les rapport d’autopsies, d’interrogatoire, des photos, des enregistrements sonores… Et c’est à vous d’en prendre connaissance et de partager vos réflexions avec l’ensemble des enquêteurs !

Groupe secret Pandora network

…qui n’est pas passif ! Il ne va pas rester derrière son écran à regarder d’un œil et écouter d’une oreille.

Dans l’expérience Jury Duty, les participants deviennent des jurés qui doivent prendre connaissance d’une affaire et rendre un verdict au bout d’1h30. Concrètement, les participants doivent comprendre une situation, apprendre à partir de rapports, d’interrogatoire, de photos… ce qu’il s’est passé, discuter ensemble pour partager leurs connaissances et démêler la situation. Il mène ses propres recherches, lit des documents, les croise avec d’autres !

La clé la plus importante… interagissez avec lui !

Pour que vos participants s’engagent et jouent le jeu, interagissez avec lui ! Posez-lui des questions, donnez-lui la parole, écoutez-le, donnez-lui des occasions de s’approprier votre univers.
Dans Telelibrary, le participant est au téléphone avec un service de bibliothèque à distance. Un acteur se fait passer pour un bot conversationnel, et toute l’expérience va s’adapter pour vous : quelle requête faites-vous ? Essayez-vous de soudoyer le service ? Quelles questions lui posez-vous ? Vous devenez le maitre de l’expérience !

Peaufinez votre avant et après évènement :

Lors d’une rencontre physique, vos participants ont le temps de se mettre dans l’ambiance avant, et d’en partir à leur rythme. A leur arrivée, ils sont accueillis, ils discutent avec d’autres personnes. Le lieu, la musique de fond (que vous avez soigneusement conçus) les baignent avant même que la conférence ou la rencontre débute. Lors d’un évènement en ligne, l’arrivée et la sortie sont très brutaux : vous cliquez sur un bouton, et vous êtes dans l’évènement ; idem lorsque l’évènement est fini : en un quart de seconde, vous vous retrouvez seul dans votre salon.

Comment les expériences immersives réinventent ces sas ?

Faire créer le cadre avant l’évènement :

C’est un point compliqué à mettre en place. La charge n’est plus sur vous, qui organisez l’évènement, mettez en place le décor, la musique… mais sur le participant ! Lui demander de s’impliquer et de prendre en charge cette dimension est loin d’être naturel…
Le mieux que nous ayons vu sont des indications envoyées en amont pour donner des conseils aux participants pour créer leur propre décor. Par exemple dans les soirées sur zoom organisées par Co-reality Collective, il faut parvenir à créer une ambiance festive alors que chacun est chez soi, plus ou moins seul, sans musique…

La page de l’évènement explique le fonctionnement de la soirée, sur un ton absurde et léger ; la veille de l’évènement, chaque participant reçoit un mail avec des conseils, des inspirations de déguisements ou de maquillage. Pour leur soirée Partypelago, le thème était celui l’île déserte, de la plage et des pirates. Enfin, lors de la connexion à la plateforme, une courte vidéo met en scène deux personnages absurdes, déguisés avec les moyens du bord. Ils expliquent les consignes de l’expérience. Toutes ces étapes mettent le participant dans l’ambiance et surtout le décomplexent et incarnent l’esprit de co-reality collective : ici on s’amuse, on ne se prend pas la tête, personne n’a peur d’être ridicule !

Créez un sas de sortie de l’expérience :

Après une heure ou plus d’expérience assez engageante, faire sortir le participant brutalement peut être assez frustrant. Dans Jury Duty, les acteurs prennent le temps collectivement de discuter de l’expérience qui vient de se finir. Une courte vidéo donne le dénouement. Après cette vidéo (et les révélations surprises !), tous les participants se retrouvent sur zoom avec les acteurs, qui sortent de leur personnage. Ils expliquent ce qu’il s’est passé pendant Jury Duty, ce que les participants ont trouvé ou non, et comment ils auraient pu tout découvrir. C’est également un temps de questions, de discussion, de remerciement ! Ce sas de décompression permet de faire la transition entre « je vis pleinement l’expérience » et le retour à la réalité.

Créer un sentiment collectif pendant votre évènement ?

Un évènement a souvent plusieurs objectifs : se faire connaitre, créer du lien avec sa cible, créer de la confiance, montrer son expertise… mais les participants peuvent également venir pour vivre un moment collectif ! En ligne, c’est une difficulté majeure. Des contraintes techniques imposent souvent de faire couper tous les micros du public, l’ensemble des participants ne sont pas toujours « visibles » entre eux.

Comment les expériences immersives créent le sentiment d’avoir partagé un moment ?

Créez une ambiance collective :

Dans la continuité du point précédent sur « l’avant-expérience », nous avons vu que créer une ambiance à distance est complexe. Comment parvenir à ce que chacun partage la même humeur alors qu’ils sont répartis dans des lieux que vous ne maitrisez pas du tout ? L’avant expérience, avec la présentation, le ton, les visuels sont des premiers indicateurs ; le décor que vous créez à l’écran également, le rôle que vous incarnez vous-mêmes !

Dans Ladies of Versailles, les participants reçoivent à l’avance une fiche rose avec des arabesques des conseils de préparation, de vêtements, des visuels et même une playlist, en plus du matériel nécessaire pour le cours de maquillage (le thème d’une des expériences). Lorsque les participant.e.s arrivent sur zoom, c’est une fenêtre temporelle qui s’ouvre ! La duchesse est présente, habillée, maquillée, coiffée ; en arrière-plan, c’est un tissu tendu avec des motifs délicats.

Rendez visible l’ensemble des participants :

Vous pouvez les rendre présents aux yeux des autres participants « visuellement », mais aussi en leur donnant la parole ou tout simplement en prenant en compte leurs questions et commentaires pendant votre évènement !

Par exemple dans l’expérience la soirée Partypelago de Co-reality Collective, de nombreuses activités sont proposées, que ce soit une expédition dans la jungle à la rencontre de ses créatures mystiques, des concours de danse, de maquillage… Des animateurs donnent vie à chacune de ces sessions, mais mettent toujours en avant les participants. Chacun est “mis en avant” sur zoom tour à tour, ce qui crée un effet boule de neige ! Les participants qui se déguisent et s’amusent voient qu’ils sont vus, les autres sont rassurés de voir que tout le monde fait avec les moyens du bord (une barrière encore plus forte en ligne qu’en présentiel !), et se jettent à l’eau.

La limite ? Cela veut souvent dire réduire le nombre de participants…

Jouez sur le transmédia et la temporalité de votre évènement

Lorsque nous devons transposer nos évènements physiques en ligne, nous pensons contraintes… mais il y a également de formidables opportunités ! Les deux principales étant la possibilité de jouer sur la temporalité et sur le transmédia.

Comment les expériences à distance jouent avec l’espace et le temps ?

Créez une expérience étalée dans le temps :

Nous avons testé l’enquête Pandora Network, qui s’étale sur toute une semaine ! Les informations concernant le mystère sont diffusées au compte-goutte sur un groupe facebook secret. Chaque participant, issu des quatre coins du monde peut en prendre connaissance quand il le souhaite. Il partage ses questions / idées de manière asynchrone en commentaires. Ce jeu sur la temporalité rend l’expérience plus « présente » dans le quotidien des participants !

Utilisez différents médias dans votre évènement !

A distance, vous pouvez jouer sur les différents supports pour rendre votre expérience plus palpable. Dans le jeu Plymouth Point, les participants ont une heure pour retrouver une personne disparue. Pour ce faire, ils vont aller sur facebook, trouver des codes, aller sur des sites faux internet officiels créés pour le jeu… Ce qui rend l’expérience bien plus réaliste !

Cet article vous a plu ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour être tenu informé de l’actualité des expériences immersives !

La liste des expériences immersives à distance mentionnées dans cet article :

Telelibrary à retrouver ici (en cours ; en anglais – les places partent très vite ; don à la discrétion du participant ; 45mn ; fuseau horaire de New-York) ;

Ladies of Versailles à retrouver ici (en cours ; en anglais et en français ; 25€ ; 1h ; heure française)

Les soirées de Co-Reality Collective à retrouver ici . La prochaine samedi 25 juillet (environ 1 fois par mois) ; en anglais ; 15 $ ; jusqu’à 8h de fun ; fuseau horaire anglais

Plymouth Point à retrouver ici ; en anglais ; 35£ par ordinateur (possibilité d’être 2 joueurs) ; 1h ; fuseau horaire anglais

Jury duty d’Exit Production à retrouver ici ; en anglais ; 16,5£ ; 1h45 ; fuseau horaire anglais

La première expérience de Pandora Network est finie, mais une 2ème expérience est proposée début août, à retrouver ici ; en anglais ; étalé sur une semaine (environ 30-45mn par jour) ; 15£ ; international, pas de fuseau horaire.

Laisser un commentaire