Quoi de mieux pour parler d’expérience immersive que d’en vivre ? Nous en avons testé plusieurs, dont trois présentées ci-dessous pour à mettre en lumière les formes que peuvent prendre des expériences immersives, qui s’appuient moins sur la technologie que que la mise en scène.

1. La porte des Secrets

La porte des secrets
Credits : La Porte des Secrets

La porte des Secrets est un parcours spectacle familial qui nous fait découvrir le patrimoine de la Brocéliande : la mythologie, la faune et la flore et son histoire plus récente. Les visites se font par petit groupe qui sont guidés par le son et la lumière de salle en salle, avec chacune son thème et son univers.

L’expérience débute dans l’atelier de Pierre : les visiteurs s’assoient autour d’une grande table et l’écoutent raconter son enfance. Sa voix se déplace dans la salle au fil de ses histoires et nous l’entendons fouiller dans ses affaires pendant qu’il nous raconte son enfance et que différents outils et créations sont illuminés au fil de son monologue.

Nous sommes ensuite invités à passer dans une nouvelle salle en passant par un couloir de forêt enchantée.

Nous arrivons dans une salle-forêt. Pierre nous enjoint de nous asseoir sur des bûches, face à un grand écran. Il apparaît pour la première fois, projeté en taille réelle sur un écran à gauche, lui aussi assis sur une bûche. Des vidéos de la forêt nous montre les animaux et la flore de Brocéliande, que nous décrit Pierre. Enfin il nous raconte le mythe de Merlin et Viviane, avec une projection d’une animation poétique.

Avant de monter vers la forge, nous devons attraper des korrigans en les touchant au mur. La forge nous présente l’histoire industrielle de la région au XIXème siècle, principalement par des vidéos.

Enfin, la dernière salle nous projette dans une forêt enchantée pour nous parler de la préservation du patrimoine, des mystères à conserver, et surtout nous encourage à aller dans la forêt qui se situe à quelques minutes d’ici !

Le trailer de l’expérience

Ce qu’on a aimé :

*Le monde enchanteur de Merlin dans lequel on est transporté

*La variété du patrimoine qu’on nous fait découvrir : la faune, la flore, les contes, l’histoire…

*L’intimité du lieu : on est en petit groupe, dans une ambiance chaleureuse, accompagnés de Pierre

Si on décrypte les leviers de l’immersif ?

L’orientation du visiteur : Le chemin visiteur est guidé du début à la fin, par la  voix de Pierre qui nous indique où aller et que faire, et par la lumière qui signale la direction à suivre

Le rôle du visiteur : il reste spectateur et n’interagit avec son espace que quelques minutes lorsqu’il doit attraper les Korrigans. Tout le monde vit la même expérience et il y a très peu d’interaction

Un expérience collective : On vit une expérience en collectif, avec un nombre de participants est assez limité : une vingtaine de places seulement, ce qui crée davantage d’intimité. On peut discuter, partager ses impressions, les enfants ont peur et s’accrochent à leurs parents etc. 

Pour en savoir plus : https://tourisme-broceliande.bzh/activite/la-porte-des-secrets/

2. Helsingor par Le Secret

Le Secret, lieu de théatre immersif à Paris
Le secret

Helsingor est une adaptation en théâtre immersif d’Hamlet, dans un immense espace. Le « spectateur » entre dans le château de l’intrigue de l’œuvre shakespirienne, Helsingor, et déambule à son gré entre les différentes parties du château.

Les règles sont données dès le début : on doit donner son téléphone à l’entrée, on peut aller partout (sauf exceptions indiquées), on peut interagir avec les personnages. L’entrée de la salle se fait en 4 groupes attribués aléatoirement : on n’entre pas avec ses amis, mais séparément. Chaque groupe est guidé vers une pièce avec son action. Les spectateurs sont ensuite laissés à leur bon vouloir. Vous pouvez choisir de suivre l’intrigue d’Hamlet, l’action principale, ou alors explorer d’autres pièces : certains suivent un personnage en particulier, d’autres sortent d’une scène pour entrer dans la chambre d’Ophélie, la voir se préparer, lire ses lettres…  Pas de coulisses, pas d’histoire linéaire, pas de distance face aux acteurs !

Ce qu’on a aimé :

*La grande liberté de déplacement et d’action

*Les scènes « de coulisses » qu’on peut suivre, en dehors de l’action principale

*L’atmosphère mystique du château, insufflé par les décors, les encens, les nombreux tapis qui étouffent les voix et gardent la chaleur.

Si on décrypte les leviers de l’immersif ?

*L’ambiance instaurée avant même le spectacle : dès l’arrivée au Secret, on entre dans un lieu qui attise la curiosité : à l’extérieur, une plaque intrigante devant une porte fermée ; à l’intérieur des hauts plafonds drapés, rideaux de velours rouges, un corbeau sur la rambarde d’un escalier…

*La place et le rôle du spectateur : Le spectateur est dans le château, et non pas assis dans le noir devant une scène – Il vit la scène, il est dans la scène. Il n’est pas guidé : il a le choix de faire ce qu’il veut pendant la représentation

*Une expérience individuelle et collective : De ce fait, chacun vit différemment la pièce, et elle est conçue pour qu’on puisse observer plusieurs actions à la fois. Il y a un fil conducteur qu’on peut toujours retrouver (grâce aux sons des voix notamment) mais également des activités « annexes » à l’œuvre : des personnages sans rôle qui habitent le château et nous invitent à boire ou à visiter des lieux, Ophélie qui lit les lettres d’Hamlet puis qui retrouve la mère d’Hamlet pour partager son inquiétude…

Pour en savoir plus : http://www.le-secret-paris.com/helsingor/

3.Gustav Klimt à l’Atelier des Lumières

L’exposition Gustave Klimt projette dans un grand espace ouvert des œuvres de Klimt, de ses contemporains, des illustrations de son époque et des nouvelles créations, accompagné de musiques.

L’exposition a lieu dans immense salle : 3300m2 de surface de projection !  Les créations des œuvres de Klimt, de ses contemporains, des illustrations de son époque et des créations contemporaines, accompagné de musiques sont projetées sur tous les murs, colonnes et sols : où que l’on soit dans l’espace, chacun verra les mêmes qu’un autre visiteur, tout en ayant une perspective différente. Trois espaces plus petits se distinguent :

*Sur une grande mezzanine, un espace en retrait donne les indications pédagogiques concernant les 4 expositions, les œuvres et leurs créateurs.

*Une petite salle en cercle au centre de la pièce : les projections correspondent au reste de l’exposition, mais le viimmeriteur peut interagir avec des bornes et activer des vidéos au mur

*Une petite salle aux murs et sols en miroir, tandis que l’exposition est projetée au plafond et plonge le visiteur dans un espace infini

*Les spectateurs se promènent dans l’espace, s’assoient, discutent, prennent des photos…  

En réalité, quatre expositions de durées variables se suivent : des projections avec des œuvres d’Egon Schiele, de Friedensreich Hundertwasser, une création originale de Poetic_Ai et celle sur Klimt et son époque. Cette dernière est la plus connue et se divise en deux temps. La première nous plonge dans le Vienne du XIXème siècle : ses rues, ses bâtiments, son opéra… On pourrait presque s’y promener ! La radicalité de l’œuvre de Klimt vis-à-vis de son époque est encore plus flagrante.

Pour en savoir plus : https://www.atelier-lumieres.com/fr/gustav-klimt

Ce qu’on a aimé :

*La poésie de l’expérience !

*Découvrir des détails des œuvres

*Être plongé dans la Vienne de Klimt, et vivre la rupture de son art

Si on décrypte les leviers de l’immersif ?

*Le spectateur est dans l’œuvre et peut s’y promener, regarder les projections proches de lui ou plus éloignées

*L’absence de narration : volontairement, la narration est très peu présente. L’expérience est avant tout sensorielle, on peut y entrer à tout moment.

*L’immensité d’un espace ouvert : l’atelier des lumières est l’espace le plus petit de Culturespace, mais on a déjà une impression d’immensité quand on y entre !

Ces trois expériences sont immersives et nous plongent dans un univers entre le réel et l’imaginaire tout en étant très différentes. Les trois ont surtout pour point commun une poésie et une approche nouvelle pour faire connaitre des oeuvres ou un patrimoine !

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez retrouver l’ensemble de nos publications sur notre blog et vous inscrire à notre newsletter ici !

Laisser un commentaire